Livre - éditions Imagine Un Colibri
Agriculture de régénération
Conversion de 42 ha conçue en permaculture

de Mark Shepard

ISBN : 978-2-9537344-9-2
> commander sur la boutique en ligne

Thème : permaculture agricole, petite et très grande surface, pratico-pratique



  agrandir

 agrandir

Un exemple concret de permaculture agricole,
un système clef en main sur 42 ha, haute production et diversification.

 Avis des lecteurs :

#1 Geoff Lawton : « Ce livre, écrit à partir d'une réelle expérience de travail avec la terre et relatant des résultats réels obtenus au fil de l'expérience, est inestimable et destiné à devenir un classique en permaculture. Un livre d'une grande valeur pour les générations futures et pour toute personne intéressée par la conception en permaculture appliquée à l'agriculture. »

Geoff Lawton,
Directeur général de l'Institut de recherche en Permaculture d'Australie


#2 Anne Derouet : « Je trouve le livre de Mark Shepard vraiment très intéressant, agréable et facile à lire. Je souhaite que beaucoup de personnes intéressées par la permaculture le lisent, car je m'inquiète d'avoir tant de participants à mes stages qui veulent faire du maraîchage, alors que l'avenir est à la polyculture-élevage. J'apprécie également que Shepard habite dans une région dont le climat est proche du nôtre (en tout cas du mien !), ce qu'il explique est donc facilement transposable, ce qui n'est pas le cas des merveilleuses idées de Bill Mollison, l'Australie est trop différente de nous.  Je vais donc en faire la publicité dans mes prochains stages. »
+++> La suite de son avis sur son site internet

Anne Derouet
Formatrice en permaculture depuis 2010
Co-traductrice de "Créer un Jardin-Forêt" de Patrick Whitefield et de "Premiers Pas en Permaculture" de R.et J. Mars
anne.derouet@free.fr   permacultivons.fr



#3 Larry Korn : « Dans Agriculture de régénération, Mark Shepard montre de façon convaincante une agriculture pérenne basée sur le non labour. Il puise son inspiration de J. Russell Smith, Bill Mollison, Masanobu Fukuoka, son père, son grand-père, ses voisins et d'autres qui lui ont montré que les arbres sont la clé de la durabilité de systèmes agricoles productifs. Shepard partage ses connaissances pratiques et la sagesse qu'il a durement acquise au fil de ses années d'expérimentations, sur une ferme dans le centre du Massachusetts puis en transformant plus tard un paysage de surpâturage stérile dans l'ouest du Wisconsin en une polyculture richement productive. Le contenu de ce livre inclut la gestion du bétail par un pâturage tournant, l'apiculture, la gestion de l'eau et du sol, la sélection des plantes, pour le bénéfice de fermes de toute taille. Un livre bien organisé avec beaucoup d'anecdotes personnelles tout aussi délicieuses qu’instructives ».

Larry Korn,
Traducteur en anglais de
« La révolution d'un seul brin de paille » de Masanobu Fukuoka, dont il était l'un des étudiants


#4 Faye Jones : « Je n'ai jamais été un grand fan de permaculture, jusqu'à ma rencontre avec Mark Shepard et son travail. Son livre explique les raisons pour lesquelles l'agriculture pérenne est nécessaire et décrit les méthodes écologiques  permaculturelles applicables aux fermes, avec toutes les étapes pour les mettre en œuvre. Fondé sur la réalité des faits et des actes, son message est un appel pour de nouveaux pionniers ! »

Faye Jones,
Directeur exécutif, Centre
d'enseignement biologique et durable du Midwest (MOSES)

#5 Bruno Bordier : « Ce livre constitue à la fois une grosse remise en cause des certitudes sur l'agriculture et un formidable point de convergence de ce qui a été écrit sur la permaculture ou/et l'agriculture du non agir et ce qui a été écrit sur la gestion de l'eau. Ce livre m'a fortement "perturbé" et je crois que je l'ai fini avec de l'espoir et de l'envie. Que demander de plus ? je conseille vivement ce livre, il est absolument génial (clair, précis, illustré par l'exemple) sans pour autant faire table rase de tout ce qui se fait mais en venant proposer une alternative sensée, argumentée, et enthousiasmante. Merci Richard d'avoir mené cette entreprise. »

Bruno Bordier

 Résumé :

Agriculture de régénération est un livre de praticien, pour les praticiens. L'ouvrage pose les bases de la conception et de la gestion des systèmes agricoles pérennes (qui s'appuient en premier lieu sur les plantes vivaces), avec en ligne de mire la reconsidération des principaux enjeux de société actuels (alimentation, énergie, environnement, climat) au regard de leur relation intime avec les activités de culture et d'élevage. Le résultat est une agriculture plus autonome, diversifiée, durable, produisant non seulement des ressources alimentaires variées (céréales, fruits, fourrage pour les animaux, champignons, miel...), mais aussi du bois-énergie, des plantes médicinales, de la fibre textile, etc... de la parcelle au territoire.

Voici probablement le premier livre de permaculture en français à proposer une technique clef en main appropriée à de grandes surfaces de cultures, basée sur des cultures pérennes (fruits, petits fruits, champignons, asperges, ...), un système de pâturage "meneur-suiveur" particulièrement efficace, un système passif de collecte de l'eau de pluie (les keylines de Yeomans : baissière + sous-soleuse) et une approche auto-régénératrice de la sélection naturelle du matériel végétal afin de se dispenser totalement des pesticides. Le système de Mark Shepard peut être appliqué pour des parcelles de 4000 m² (module de base réplicable) à plusieurs centaines d'hectares. L'auteur l'a appliqué avec succès sur 42 ha de terre initialement très dégradées comme le sont les terres alentours. Il en a fait un système verdoyant hyper productif qu'il chiffre tant sur le plan alimentaire (énergie, minéraux, vitamines), énergétique, financier qu'économique, et le compare au système classique des grands champs de maïs qui ont désertifié sa région et ruiné les agriculteurs.

Un livre technico-pratique clef en main pour tout agriculteur, permaculteurs ou non, en création, en recherche de conversion et d'amélioration de ses pratiques, de son revenu et de son avenir.

Préface de l'Association Française d'Agroforesterie (AFAF)


304 pages - format 21 cm x 21 cm


Sommaire :

   

     agrandir page 1                    agrandir page 2


Extraits du livre :

#préface de l'Association Française d'Agroforesterie (AFAF)

           agrandir   

#Exemple de chiffrement comparatif économique du système agricole proposé

Remarque : Contrairement à ce que fait penser l'exemple, nous avons converti toutes les mesures, exceptés les dollars dont la valeur est très proche de l'euro. Nous avons aussi laissé les calculs faits par l'auteur sur une base de 1 ACRE (mesure de surface américaine) mais avons chaque fois donné un équivalent français en m² ou en hectare afin que les calculs soient parlant, de même pour les unités de poids, etc.


           agrandir               


Le mot de l'éditeur  

(version PDF en téléchargement libre pour imprimer/diffuser tel quel)

La permaculture fonctionne-t-elle ?

Beaucoup de personnes confondent la permaculture (qui porte mal son nom, nous préférons dire "démarche permaculturelle") avec certaines techniques de cultures plébiscitées ici et là (par exemple, la culture sur butte, les lasagnes, le jardin-forêt, ...).

La permaculture est un outil de conception et de réflexion qui se présente tout d'abord sous la forme de principes éthiques et de principes de conception.

Ces principes nous invitent à accomplir une véritable démarche personnelle de conception au cours de laquelle chacun doit trouver les réponses adaptées à son contexte et à sa personne.

Elle nous fait donc commencer par la définition de nos besoins et ceux des acteurs (humain ou non, présents ou à venir) de la situation que nous souhaitons faire évoluer ou créer. Point également incontournable de la démarche, elle nous aide à comprendre notre contexte, par l'observation et l'apprentissage des fonctionnements de la nature. Puis finalement elle nous guide pour établir les stratégies et techniques qui permettront de réussir notre projet.

Il s'agira notamment de s'appuyer sur les services de la nature, dans une optique à la fois écologique (à l'échelle locale et mondiale), efficace sur le plan énergétique, réaliste sur le plan humain et financier, et accueillante pour les habitants / usagers de la situation.

C'est au cours de sa démarche que le permaculteur affine la concrétisation de son projet en recherchant les techniques appropriées (quelque soit le domaine, agricole ou non, par exemple pour la construction de sa maison, l'établissement d'une école, l'aménagement et l'animation d'un village, d'un quartier, ou encore la création d'un potager ou d'une ferme).

En réalité il y a souvent des allers et retours entre le point de démarrage de la démarche (besoins/contexte/possibilités/objectifs) et les techniques qui vont permettre la concrétisation, de sorte qu'une technique ou l'impossibilité technique de concrétiser un souhait, amène le permaculteur à repréciser son projet, voir à le redéfinir en tout ou partie. Ainsi la démarche permaculturelle accompagne le concepteur dans un processus de réflexion « qui se mûrit en boucles de rétroaction » encadré par des principes directeurs permaculturels qui ont montré leur efficacité et leur sagesse dans bien des situations.


Levons les dernières ambiguïtés :


Le livre de Mark Shepard "Agriculture de régénération" est un exemple d'application pratique aboutie issue d'une conception en permaculture. Si vous souhaitez plus largement apprendre la démarche de conception en permaculture, le "Manuel d'apprentissage pas à pas de la permaculture" de Rosemary Morrow, permet quant à lui de vraiment comprendre et pratiquer le processus de conception en permaculture, en partant des fondements éthiques et conceptuels jusqu'aux stratégies et outils permettant de concrétiser son projet qu'il soit agricole ou non. On retrouvera donc également des techniques précises afin d'illustrer complètement le processus de conception, et ceci dans de nombreux domaines : agricole, potager, récupération d'eau de pluie, épuration écologique des eaux usées, réhabilitation des zones naturelles en danger, conception globale d'un site (principes de zonage, etc.), création d'un SEL (système d'échange local), animation d'un quartier, etc.

Cette question n'a en soit pas de sens. Il faut être plus précis :

> « Est-ce que la permaculture de Sepp Holzer fonctionne ? »
> « Est-ce que la permaculture de Mark Shepard fonctionne ? »
> « Est-ce que la permaculture de la ferme du Bec Hellouin fonctionne ? »

et plus précisément encore :

> « Fonctionnent-elles dans leur contexte ? »
> et « Peuvent-elles fonctionner dans le mien, avec qui je suis (mes goûts, mes capacités, mes moyens, mon terrain, …) ? »


Chaque permaculteur aboutit sur SA concrétisation des principes de la permaculture. En soi, la permaculture est un outil technique concret de conception, pas une technique concrète de jardinage. Les choix techniques relèvent des choix personnels du permaculteur en lien avec ses besoins, son contexte, ses possibilités et ses qualités de concepteur. Il existe heureusement un pot commun de techniques qui constituent en quelque sorte « l'héritage » des permaculteurs, aussi bien les fondateurs que tout à chacun. Ce sont les techniques plébiscitées ici et là dont certaines offrent des pistes sérieuses. Mais elles ne sont pas la permaculture... et la permaculture ne saurait s'en contenter ! Pourquoi se limiter quand le pot commun de l'humanité est à notre disposition !

Voilà ce que nous pensons avoir compris de la permaculture, ce qui n'engage que nous, en espérant vous avoir aidé.

Richard Wallner – Association/Editions IMAGINE UN COLIBRI